Vous êtes ici : Home » Actualités Web » Moteurs de Recherche / SEO » Google restreint ses recherches sur le téléchargement illégal
Samedi, 30 Nov 2013

Google avait annoncé en décembre dernier des mesures pour lutter contre le téléchargement illégal. L'une d'entre elle est désormais officiellement chose faite.

Dans son "Public policy blog" de décembre 2010, la firme affirmait qu'elle désactiverait l'auto-completion dans les recherches Google pour les mots-clés fortement liés à des plates-formes de téléchargement illégal.

"Bien qu'il soit diificile de savoir précisément quand des termes de recherches sont utilisés pour trouver du contenu illicite, nous ferons notre possible pour empêcher l'auto-completion d'afficher les termes les plus fréquemment utilisés dans ce but", écrivait Kent Walker.

 

Le service Rapidshare, par exemple, n'est plus disponible dans les propositions de mots-clés Google. Tout comme BitTorrent et Megaupload.

 

Cependant, s'ils permettent de télécharger du contenu illégalement, ces services sont eux-mêmes parfaitement légaux, puisqu'ils distribuent également des fichiers de façon légale. 

Le fondateur de BitTorrent, Bram Cohen, a vivement réagi à cette mesure : "Nous respectons le droit de Google de concevoir ses algorithmes de manière à fournir des résultats appropriés à ses utilisateurs. Ceci dit, le nom de notre entreprise est unique, et nous sommes convaincus que toute personne qui tape les 5 ou 6 premières lettres du nom mérite d'avoir la même facilité d'accès que toute autre enterprise".

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous que les champs obligatoires (*) soient bien renseignés.

Le code HTML est supporté.